Nos projets se co-construisent !

Veillons sur nos luttes et leurs archives

L'équipe de Queer Code, celle du collectif queer MartinE de Montpellier et le fantastique drag king Robin des doigts organisent le 28 septembre 2019 une soirée pour raconter nos luttes, découvrir nos archives... lien

Avec "Veillée de luttes", nous souhaitons lors de cette soirée interroger la fabrique du patrimoine et du roman national.

Nous animerons des ateliers et un quizz avec des cadeaux à gagner, nous chaufferons la piste de danse... une soirée où nos paillettes radicales coloreront les murs du bar Les 3 singes à Montpellier.

Célébrons notre herstory !

Pour fêter les 50 ans des révoltes de Stonewall Inn, nous avons décidé de documenter nos lieux, nos fêtes et nos combats. Notre projet porté avec Lestime à Genève : "Notre Histoire compte" a été partagé lors de la semaine culturelle de la Pride lors d'une balade, du stand tenu lors de la marche... : lien

Nous avons aussi diffusé une vidéo invitant à partager nos récits, nos archives... cette vidéo sera présentée lors du Festival Everybody's perfect en octobre : lien.

Nous continuerons de glaner des récits et des archives dans les prochains mois.

L'histoire fait son coming out

L'équipe de Queer Code a participé à la journée dédiée aux archives LGBTQI organisée par l'Université et la ville de Genève à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, la lesbophobie et la transphobie., le programme de la journée : lien

Dans le hall de l'Uni Mail, aux côtés des stands d'associations LGBTQI , nous avons animé un atelier le matin du 16 mai 2019 que nous avions intitulé "Speed dating avec les archives LGBTQI" et qui a fédéré douze personnes. Puis Isabelle a réalisé avec l'aide de Quentin Zimmermann une performance où le public était invité à ouvrir les portes des placards de nos archives.... des échanges passionnants, des envies partagées et une motivation à bloc pour continuer nos recherches et projets participatifs.

Se souvenir en agissant collectivement

L'équipe de Queer Code s'est associée à la Fierté Montpellier Pride et au Reset pour mettre en place deux occasions d'agir collectivement à l'occasion de la Journée du souvenir des victimes, des héros et héroïnes de la déportation le 28 avril 2019.

Le 24 avril 2019 à Montpellier avec Fierté Montpellier Pride : une présentation d'archives et de récits de lesbiens, bies, cis et trans déportées à travers l'Europe et échanges sur les enjeux de leurs conservations et de leurs accessibilités, lien.

Le 28 avril 2019 avec l'équipe du RESET , hackerspace queer, à Paris : un atelier de découverte ludique et coopérative des démarches numériques et féministes de Queer code, lien.

Et nous présenterons à l'occasion de cette Journée du souvenir la cartographie que nous avons dédié à la résistante Ovida Delect poétesse trans déportée.  lien

Communiqué de presse : lien

Invisibility or Visibility ? that is the question...

L'équipe de Queer Code décolle pour Brigthon, sélectionnée par l'Université de cette fantastique ville pour participer au colloque Lesbian lives Conférence 2019 : The Politics on ( In) Visibility" .

L'occasion de réfléchir avec d'autres lesbiennes sur notre projet "Notre histoire compte", sur les stratégies à adopter pour partager nos vécus, nos histoires, nos trajectoires...

Le programme du colloque  : lien

Le site du colloque  : lien

ToutEs à Angers...

A l’occasion du mois du genre de l'Université d'Angers, Efigies l'association des étudiant.e.s et chercheur.e.s en études de genre et le laboratoire TEMOS nous invite à animer un atelier de cartographie dédiée à l'Histoire des femmes de la région Pays de la Loire.

Nous sommes impatientEs de vous y retrouver !

Le programme du mois du genre : lien

Le site de l'Université : lien

Le bilan de l'atelier via l'article de Marine Gilis : lien

Genève nous voilà !

A l’occasion de la semaine de mobilisations pour les droits des femmes, la Ville de Genève nous invite à participer au débat "Internet mégaphone des luttes féministes ?!" qui se déroulera le jeudi 7 mars à 19h à la Bibliothèque de la Cité.

Nous témoignerons de notre projet "Notre Histoire compte" avec Lestime, des projets auxquels nous participons comme le site dédié à la santé des lesbiennes Flash Info Fouffes...

Le programme de ce débat : lien

Le programme de la semaine de l'égalité de la Ville de Genève : lien

Cartographies dédiées à des Nantaises en gestation

En avril 2018 aux Champs libres, à Rennes, nous avons rencontré Eve et Clara lors de notre atelier de présentation de nos Constellations brisées et du parcours de résistance de Thérèse Pierre décédée sous la torture à la prison de cette ville.

Nous avons cheminé avec ces deux militantes queers nantaises et nous avons décidé de mettre en place un atelier au Centre LGBTQI de Nantes : le NOSIG. Et de mener des recherches collectives à la Bibliothèque municipales, au Musée des Beaux Arts, aux Archives municipales et celles départementales... sur les traces de  résistantes nantaises Claude Cahun, Marcel Moore et Christiane Moreau.

Alors attention : carto en gestation ! On vous attend le 9 février à Nantes.

Nos lieux, nos fêtes, nos combats : notre histoire compte !

Nous avons proposé à nos amies lesbiennes de Lestime à Genève de documenter et de collecter collectivement les archives des lieux associatifs et des bars lesbiens.

Nous co-animerons soirées festives, ateliers et interviews... de novembre 2018 à juin 2019.

Et à l’occasion des 50 ans des luttes de Stonewall en juin 2019, nous réaliserons une cartographie de ces lieux pour partager notre histoire, une expo... et des surprises !

Le programme des premiers rdv les 16 et 17 novembre 2018 à Lestime : lien.

Une cartographie dédiée au continuum de nos récits

Nos parcours et nos récits  de personnes LGBTQI* sont des sources d’expertises situées.

Nous sommes des sujets et non des objets de recherche (notamment universitaire) à déposséder et piller.

Nous avons choisi de participer au projet universitaire pluridisciplinaire « Continuum - Récits et savoirs LGBTQI+ » pour expérimenter une collaboration porteuse d’éthique avec l’Université de Genève.

Ferdinando Miranda, chargé de projet des questions LGBT à l'Université de Genève et commissaire de cette expo (lien), nous a confié à la réalisation de la cartographie réussissant les 14 portraits de personnes LGBTQI+ et les ressources de l’exposition (catalogue : lien ).

Notre cartographie sur le site de l'Université : lien

Nous sommes intervenues à l'Université le 15 novembre avec Francesca Arena, historienne de la médecine et du genre lors de la rencontre "Savoirs, pouvoirs et résistances autour des sexualités".

Nos combats partagés via les ondes radios...

L'équipe lyonnaise de l'émission radio transpédégouine  " On n'est pas des cadeaux ! " nous a tendu leur micro lors d'échanges consacrés à la mémoire des luttes et des personnes LGBTQI, aux archives...

une belle rencontre qui nous a permis de présenter nos démarches féministes participatives.

D'autres militant.e.s ont été interviewé.e.s notamment lyonnais.es passionné.e.s et passionnant.e.s.

Alors bonne écoute !

L'émission" Mémoires minorisées " : lien

Et une autre émission a écoutée, celle de la Fabrique de l'Histoire sur France Culture "Histoire des mouvements LGBT : Archives =Vie ?". Avec Antoine Idier, Suzette Robichon et Sylvie Tomolillo des enjeux de conservation et de patrimonialisation des archives des mouvements LGBT : lien

Une cartographie spéciale Journées du Matrimoine 

Nous avons eu envie pour le weekend des Journées du Matrimoine de partager une cartographie réalisée à partir des échanges et des recherches menées lors de l'atelier du 27 avril 2018. Cet atelier était organisé avec le groupe VDF (Vendredi des femmes) du Centre LGBT de Paris Île de France à l'occasion de la Journée du souvenir des victimes, des héros et héroïnes de la déportation. Une cartographie dédiée à Paris de 1939 à 1944 et aux lesbiennes qui y ont vécu. 

Alors bonne découverte et surtout vous êtes les bienvenu.e.s pour contribuer à cette carte qui n'en est qu'à ses début de co-construction. lien

Queer Code sur les bancs de la Fac

Nous avons été sélectionnéEs pour participer au 8° Congrès International des Recherches Féministes dans la Francophonie qui s'est déroulé fin août à l'Université de Nanterre. Isabelle nous a représenté et a participé à deux panels du cycle Savoirs Lesbiens : "Résistances lesbiennes en Europe" avec Suzette Robinchon et "Mémoire et passation" avec ARCL, les LOCS et Suzette. Passionnantes rencontres, retrouvailles émouvantes avec nos amies militantes montréalaises, des projets à venir avec des militantes et des universitaires passionnées !

Le programme du cycle Savoirs Lesbiens lien

 

Deux nouvelles constellations brisées pour la Journée du souvenir 2018

Nous avons choisi de réaliser deux constellations brisées pour la Journée nationale du souvenir des victimes, héroïnes et héros de la déportation afin de rendre visible les femmes qui ont aimé des femmes durant cette période..Nous avons voulu rendre hommage à toutes en transmettant deux parcours.

Celui de Marguerite Chabiron, pharmacienne française qui est déportée pour avoir aidé trois résistantes en fuite et celui de Ruth Maier, jeune étudiante juive ayant fui en Norvège et qui sera assassinée à Auschwitz.

Ces deux trajectoires montrent la diversité d'âge, d'identités sociales, de nationalités... de ces femmes persécutées lien  Communiqué de presse : lien

Trois ateliers, trois !

L'équipe de Queer Code a mis en place avec des collectifs féministes, lesbiens et LGBT trois ateliers en avril, mois de la Journée nationale du souvenir des victimes, héroïnes et héros de la déportation. 

Le 1er s'est déroulé à Rennes aux Champs libres le 18 avril, nous souhaitions rendre hommage à Thérèse Pierre, résistante communiste, responsable d'un marquis armé à Fougères en Ille et Vilaine qui fut suicidée à la prison Jacques Cartier à Rennes.

Le 2eme s'est déroulé à Paris au centre LGBT Paris Île de France le 27 avril.

Et le 3eme s'est déroulé à Lyon le 28 avril à la bibliothèque municipale lors du festival de Mémoires minoritaires. De nombreux contacts ont été pris pour mener d'autres projets ! la suite très prochainement ....

 Programme détaillé : lien 

Nos cartes ont du pouvoir !

L'équipe de Queer Code crée des cartes collaboratives numériques pour rendre visible les parcours des femmes, cis et trans, qui ont aimé des femmes durant la Seconde Guerre Mondiale.

La première carte est dédiée à Thérèse Pierre, résistante communiste, responsable d'un marquis armé à Fougères en Ille et Vilaine. 

D'autres cartes seront réalisées dans les prochains mois lors d'ateliers participatifs, de recherches, en France, en Europe et...

Envie de participer, de créer avec nous ? on vous attend, contactez-nous !  

:Dossier de présentation  lien

 

Queer Code fait son cinéma !

L'équipe de Queer Code a été invitée à participer à la 1ère projection-débat de Friction Magazine le 22 novembre 2017 à Paris.. Après le visionnage du documentaire "Rien n'oblige à répéter l'histoire" de Stéphane Gérard, nous avons présenté notre démarche participative et échangé avec le réalisateur et un représentant du collectif des archives LGBTQI. Une soirée passionnante ! Des contacts pris pour continuer de co-construire des stratégies de sauvegarde de nos archives.

Le lien vers le programme : lien

 

Toutes à Vienne et à l'European Lesbian* Conference !

L'équipe de Queer code et les Sans PagEs participent à cette fantastique conférence à Vienne

et à l'atelier dédié à l'activisme numérique. De beaux projets sororaux en perspectives.... !

Le lien vers le programme : lien

 

Participation à l'Université d'été de l'ARES

L'équipe de Queer code a été invitée par l'association pour la recherche et l'enseignement de la Shoah (ARES) à intervenir lors de leur Université d'été à Marseille en juillet 2017.

Le thème de cette année était "la Shoah et la rencontre des cultures".

Isabelle a présenté les travaux d'historiennes et de sociologues et ses recherches.

Son intervention intitulée « Chocs culturels ou découvertes mutuelles ? Quelles rencontres avec les femmes, juives ou pas, qui ont aimé des femmes durant la Shoah ?" a été fort appréciée.

 l'ARES : lien

 le texte de l'intervention d'Isabelle : lien

Le 1er Wiki de Queer Code

A l'occasion de la Wiki Loves Pride campagne pour élargir et améliorer le contenu relatif aux personnes LGBT sur plusieurs projets Wikimédia :  lien,

l'équipe de Queer Code a réalisé avec l'aide des Sans Pages son premier wiki dédié à Ovida Delect, résistante communiste transgenre :  lien.

D'autres wikis sont en cours de préparation et d'autres collaborations avec les Sans Pages sont prévues !

Notamment celui de Ruth Peter Worth.

L'ABF dédie un article à Queer Code

Dans le numéro 88-89 de juin 2017 de sa revue Bibliothèque(s), l'association des bibliothécaires de France consacre un article à Queer Code à la rubrique "Bibliothèques et inclusion" p17.

L'article de Renaud Chantraine est intitulé "Rendre visibles les femmes invisibles".

Renaud  nous a rencontré à Londres lors du congrès de l'ALMS en juin 2016. Il fait un retour sur notre intervention et présente notre travail. Merci à lui de contribuer à rendre visible notre travail et ainsi les femmes qui ont aimé des femmes. L'article lien

A l'occasion de la Journée du souvenir des victimes et des héros de la déportation 2017,

dans un contexte d’état d’urgence et d’entre-deux tours des élections présidentielles, alors que des actes homophobes, lesbophobes et transphobes se perpétuent à travers le monde, l’équipe de Queer Code fait le choix de faire connaître Mary Vaders, résistante néerlandaise déportée.

Nous vous invitons à découvrir la traduction de neuf de ses poèmes, qu'elle a écrit dans les camps de concentration de Ravensbrück et de Dachau : lien

Triangles noirs, les MartinEs et nous.

Notre équipe a animé un atelier participatif pour et avec les militantEs du collectif queer les MartinEs le 20 avril 2017 à Montpellier en vue des préparatifs de la Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation. Des échanges passionnants et passionnés qui donnent des des envies d'encore !  Sur la photo, les militantEs l'année dernière arborant le triangle des asociales lors de la cérémonie en souvenir des victimes de l'attentat d'Orlando.

Un Festival de mobilisations 

Notre équipe a participé au Festival contre les discriminations de l'Université Paul Valéry de Montpellier. Lors de cette 9éme édition, Emilie, Marc et Isabelle ont animé un atelier le 29 mars 2017 sur "les groupes queers et féministes dans la culture numérique".

Programme : lien

Queer code à Sciences Po Paris ...

Isabelle a représenté notre équipe à la Queer Week lors de la conférence inaugurale le 10 mars 2017 qui se tenaient à Sciences Po sur le thème " Mémoires des luttes LBTQI en France ".

Elle a présenté ses engagements et ses recherches. La conférence a été perturbée par des pro Manif pour tous, mais les échanges ont pu se continuer. Ils ont vandalisé les affiches et taggé des propose homophobes sur le trottoir devant l'entrée de Sciences Po... Le festival a continué et a été une belle réussite.

Programme : lien

Teaser : lien

Vives les rencontres !

Des militantEs des UEEH ont organisé les rencontres "Archives des mouvements transpédégouines, lesbiens, homos, bis, trans !" à Toulouse les 24, 25 et 26 février 2017, des échanges passionnants et stimulants. L'équipe de Queer code a animé un atelier avec 25 personnes. Des sources partagées, des retrouvailles joyeuses avec des amiEs militantEs et chercheuses, des repas délicieux...

bref Bonheurs.

Queer Code chauffe le dance floor !

Le collectif queer Les MartinEs a invité notre équipe a présenté sa démarche lors de leur soirée "Les MartinEs crève l'écran" le 11 février 2017 à Montpellier. Une première pour nous : inviter à se déplacer une centaine de personnes jouant à notre quizz. Grand succès ! La transmission de notre histoire peut se faire part tout ! et surtout dans les boites de nuit...

Lien vers le fanzine de la soirée : lien

Les sources de Queer code ont leur cartographie

L'équipe de Queer Code se lance dans la réalisation de cartographie numérique afin de valoriser les sources mais également les parcours de résistance et de vie de nos ainées.

Emilie a réalisé la 1ère carte, celle des centres d'archives que nous avons consultés pour réaliser notre site de Queer Code.

Lien vers la carte numérique : lien

On y était !

L'équipe de Queer Code a été sélectionnée pour venir présenter sa démarche et ses outils de médiations numériques au Colloque "Mémoire et transmission des archives lesbiennes et féministes" organisé par les ARCL (Archives Recherches Cultures Lesbiennes), qui s'est déroulé les 21 et 22 octobre 2016 à Paris. Ce fut un colloque passionnant et stimulant !

Lien vers le site du colloque : lien

A Quiz tout.e.s !

A l'occasion des Journées européennes du matri/queer/patrimoine, nous vous proposons de répondre aux 10 questions de notre quiz et de jouer à découvrir les ressources que nous avons regroupées depuis un an. Merci à Emilie, Charlotte, Lydie et Isabelle pour cette médiation numérique créée à l'occasion de nos un an.

Le communiqué de presse : lien

Le quiz : lien

"Accéder aux archives LGBT à travers la peau"

Une médiation numérique des ressources présentées via Queercode

Le jeudi 23 juin 2016 à l'Université de Westminster à Londres, lors de LGBTQ+ ALMS WIth Out the borders, Isabelle Sentis a présenté l'outil de médiation numérique qu'elle a créé afin de faire connaitre les ressources de notre site queercode.net : un QR imprimé sur un tatouage éphèmère.

 

La version française de son intervention : lien

La version anglaise de son intervention : lien

Envie de participer à la diffusion

des ressources de Queercode ?

 

C'est possible ! En nous contactant par mail, vous recevrez gratieucement des cartes postales, réalisées par Charlotte Design. Une façon ludique de faire connaitre notre démarche féministe et participative et surtout notre histoire.

 

Sur les traces des femmes internées

dans les camps français...
L'équipe de Queercode continue ses recherches sur les parcours de vie, de résistance et
de déportation des femmes internées dans les camps du sud de la France. Elles furent allemandes, espagnoles, françaises, gitanes... internées parce qu'elles étaient juives, résistantes, asociales... certaines étaient lesbiennes.

Au programme visite du mémorial du camp des Milles, de celui de Rivesaltes, du camp de Rieucros et recherches dans les Archives départementales.

Opération Queercode !

De la journée internationale de mobilisation contre les LGBT phobie, le 17 mai à la Journée du souvenir des victimes et des héros de la déportation fin avril 2016,

L’équipe de Queer Code a invité via les réseaux sociaux à coller dans l'espace public,
les bibliothèques, les universités... des autocollants avec notre qr afin de rendre visible les parcours de vie et de résistance des femmes ayant aimé des femmes malgré les régimes fachistes, natioalistes... Des autocollants ont été collés à Montpellier ( ci-joint la photo d'un autocollant dans
le jardin du souvenir), à Toulouse, St Malo, Lyon... cette action sera reconduite l'année prochaine.

A l’occasion de la journée du souvenir

des victimes de la déportation

Vendredi 22 avril 2016 au centre LGBT Paris Ile de France, 63 Rue Beaubourg

L’équipe de Queer Code et le Centre LGBT Paris Ile de France organise la rencontre « Queer code Party »pour présenter les travaux de l'historien gay américain Jonathan Ned Latz sur le parcours de vie de Ruth Peter Worth.

Et projeter le film "Où sont nos amoureuses ", documentaire de Robin Hunzinger qui raconte le destin d’Emma Pitoizet et Thérèse Pierre, deux françaises qui tentèrent durant les années 30 et 40 de construire ensemble une vie engagée et amoureuse.

Tatouages et histoires des personnes LGBTQI.

 

Des personnes LGBTQI se font tatouer des triangles noirs et roses, symboles des persécutions nazies subies par les asociales et les homosexuels, ou des triangles d’autres couleurs…

De jeunes israélienNEs se font tatouer sur leurs avants bras le matricule de déportation de leurs grands-parents déportés parce que juifs…

un projet sur l’encre et nos corps, sur la mémoire et les corps…

Installation et performance à LESTIME

 

En novembre 2015, une installation Queer Code aura lieu à la bibliothèque de Lestime à Genève.

Un projet sera co-construit pour mettre en place un cycle d’ateliers d’écriture et de rencontres

pour l'année 2016 sur l’histoire des lesbiennes et des LBT avec des militantEs, universitaires, artistes et individuelLEs. > lien

Pride !

 

Pour la semaine culturelle des fiertés de Lille, première semaine de juin 2015,

une installation « Queer code » devait être mise en place dans la bibliothèque du centre LGBTQI, 

le J'en Suis J'y reste. Suite à des soucis de santé de la militantE en charge du projet,

cette installation a du être reportée. Mais la soirée sur les transmissions des mémoires

de nos ainéEs a bien eu lieu et fut passionante. > lien